Comment bien porter un piercing écarteur d’oreille ?

Un piercing peut se porter de différentes manières et à différents endroits du corps comme le nez, le nombril ou encore les oreilles. À cela s’ajoute le fait que ses formes et tailles ne sont pas toujours les mêmes. Par conséquent, le procédé à suivre pour réussir à bien le porter peut varier. Comment s’y prendre quand il s’agit par exemple d’un piercing écarteur d’oreille ? Voici quelques conseils pour vous aider à bien porter ce bijou particulier !

Faites-vous percer les oreilles dans un établissement professionnel

La première étape pour l’écartement de votre oreille consiste à vous la faire percer à l’endroit où vous souhaitez porter le percing. Que ce soit au niveau du lobe ou ailleurs, il n’est pas recommandé de le faire à la maison ou tout autre endroit douteux.

Il est préférable de se rendre dans un établissement spécialisé en piercing et tatouage. En effet, en plus d’être toujours stérilisé, le matériel utilisé par les spécialistes en la matière est mieux adapté à ce type d’opération. Cela réduit donc considérablement les risques d’infections, les ratés ou tout autre problème. Une fois cette étape franchie, vous pourrez entamer la phase d’élargissement de l’orifice devant accueillir votre écarteur d’oreille.

Procédez à l’élargissement de l’orifice pour faire passer facilement le piercing

Une fois l’oreille percée, il sera nécessaire d’attendre la cicatrisation complète du piercing. Vous aurez donc à patienter en moyenne entre six à dix semaines avant de passer à l’étape suivante. Ce n’est qu’après cela qu’il vous sera possible de commencer à augmenter le diamètre du trou sans risque.

Pour le faire, vous aurez besoin de plugs de calibre différent et allant du plus petit à la taille d’écartement maximum que vous recherchez. Bien entendu, il ne faudra toutefois pas aller trop vite en besogne. Commencez donc avec le calibre le plus proche possible du trou initial, sans quoi vous risqueriez de vous déchirer l’oreille. De plus, il est indispensable de laisser passer deux ou trois mois entre chaque pose.

Assurez-vous par ailleurs d’acheter vos piercings ou vos plugs dans un établissement dédié et veillez à l’emploi d’un bon lubrifiant pour faciliter le passage. De l’huile de jojoba ou de noix de coco par exemple fera parfaitement l’affaire.

Vous avez en outre la possibilité de recourir à des plugs lestés. Ils permettent d’ailleurs d’accélérer le processus. Le seul inconvénient est que l’orifice a généralement tendance à s’élargir un peu trop rapidement ou trop brusquement.

Surveillez votre oreille pendant tout le processus

Si tout se fait comme il se doit, vous ne devriez pas ressentir de douleur. Dans le cas contraire, et surtout s’il y a écoulement de sang, il ne faudra surtout pas forcer. Vous n’aurez qu’à laisser un peu plus de temps au calibre précédent, sans oublier de faire ce qu’il faut pour éviter une éventuelle infection au niveau des microfissures créées. Pour finir, n’hésitez pas à consulter un médecin dès l’apparition du moindre problème.

Les conseils précédents sont aussi valables pour réussir un piercing du nez ou du nombril. Mais, dans tous les cas, assurez-vous de bien définir vos objectifs au préalable avant de vous lancer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *