Electronic Dance Music : la révolution musicale

Vous avez entendu parler de l’Electronic Dance Music (EDM) sans pour autant saisir de quoi il s’agit ? C’est un genre musical devenu populaire depuis quelques années dans les festivals en plein air et les night-clubs. Dans cet article, nous parlerons plus amplement de ce qu’est l’EDM et de la manière dont elle a bouleversé l’univers musical.

EDM : de quoi s’agit-il ?

Héritage de la House et la Techno des années 90, l’EDM pour l’Electronic Dance Music est le pan commercial de la dance, la house, la techno ou encore l’électro. Opposée à ce que les puristes appellent « l’underground Music » que l’on peut par exemple retrouver dans les raves parties, au fil du temps, l’EDM est devenue le genre musical favori des night-clubs et surtout des festivals en plein air. Pourtant il existe aujourd’hui des plateformes comme https://ghostunderground.com, qui tentent de réconcilier l’EDM et la musique « underground » en proposant un service de Ghost Producing. Qu’est-ce que c’est qu’un Ghost Producer ? Vous connaissez peut-être son équivalent en littérature : le nègre littéraire.

Pour faire simple : il s’agit de quelqu’un qui écrit une œuvre pour le compte d’un mandataire, qui apposera ensuite son propre nom sur l’œuvre. Ni vu, ni connu. C’est la même chose pour la musique et aujourd’hui, de nombreuses plateformes web proposent un catalogue de titres EDM underground mis à jour quotidiennement. Ainsi, pour les compositeurs anonymes, ce type de plateforme permet de gagner rapidement de l’argent grâce à leur passion. Quant aux DJ, ils peuvent acheter des titres qu’ils sortiront sous leur propre nom leur permettant de développer leur notoriété.

Comment l’EDM a-t-elle bouleversé l’univers musical ?

Évaluée à 6,2 milliards de dollars, cette branche commerciale de la musique électronique a, grâce à une nouvelle génération de DJs, intégré les musiques électroniques dans l’univers des boîtes de nuit, des festivals et autres rencontres musicales assimilées.

C’est ainsi que l’EDM s’est fait une popularité qui n’a eu de cesse de grandir, reléguant au second rang les DJs de la musique que nous appellerons « classique » qui intègre la house et la techno. Pour ces derniers, l’EDM est une arnaque venant compromettre une culture qui existait déjà. Ils vont parfois même plus loin en considérant l’EDM comme une imposture.

EDM style musical

Premier au classement DJ Mag en 1996 et 1997, force est de constater que le populaire Carl Cox occupait en 2015 la 63e position de ce même classement. Un véritable paradoxe qui prouve l’influence que l’EDM a pu avoir sur l’univers de la musique en rendant populaire de nouveaux DJs, dont certains travaillent pourtant avec des Ghost Producers… underground !

Il est possible qu’elle ait même divisé le monde de la musique électronique en deux, distinguant d’un côté l’EDM forte d’une popularité sans pareille, et de l’autre la scène techno et house underground.

EDM : le public y voit-il un message ?

Pour certains, l’EDM ne véhicule aucun message. Pour les adeptes de l’EDM par contre, ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de paroles qu’il y a absence de message. Toujours pour les fans de l’EDM, elle exprime une certaine liberté des mœurs, une reconnaissance et une acceptation de soi. Et c’est bien sur ce point que se rejoignent à la fois l’EDM et la musique underground…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *