Chirurgie bariatrique : est-ce un traitement pour combattre l’obésité ?

Entre 1997 et 2021, le pourcentage de personnes atteintes d’obésité a doublé en France, passant de 8,5 à près de 17 %. Parmi cette masse de malades, nombreux sont ceux désireux de se faire soigner par des traitements rapides tels qu’une intervention chirurgicale. Découvrez l’essentiel à savoir au sujet de la chirurgie de l’obésité avant de se lancer.

Les dispositions physiques nécessaires

Comme toute intervention chirurgicale, pour être éligible à la réalisation d’une chirurgie bariatrique, le patient doit remplir certains critères. Il doit d’abord être un adolescent ou un adulte ayant au minimum 17 ans. 

La forme d’obésité dont il est atteint doit également être jugée sévère selon une observation clinique. L’indice de masse corporel de l’individu doit donc être supérieur à 40 (ou se situer entre 35 et 40, dans les cas de complications liées à l’obésité).

Certaines conditions physiques sont également des contre-indications à la pratique d’une intervention de chirurgie bariatrique :

  • un trouble du comportement alimentaire (anorexie, boulimie) ;
  • l’alcoolisme ;
  • une pathologie cardiaque ;
  • des pathologies psychiatriques ou cognitives ;
  • une grossesse, etc.

Dans ce type d’intervention, la préparation opératoire est une étape importante. Si vous pensez réaliser votre intervention à l’extérieur, les experts de https://www.sejour-medical.fr vous assureront un suivi préopératoire effectif et personnalisé.

Les différentes interventions chirurgicales

La chirurgie de l’obésité englobe en son sein plusieurs types d’interventions chirurgicales qui consistent à restreindre l’apport calorique journalier chez le patient. Elle regroupe des interventions purement restrictives, mixtes et malapsorbtives :

  • le by-pass gastrique ;
  • l’anneau gastrique ;
  • et la sleeve gastrectomie.

La pose d’anneau gastrique est la chirurgie la moins lourde du lot et implique l’installation d’un anneau ajustable en silicone dans l’estomac du patient. L’ouverture par laquelle les aliments transitent devient donc plus petite et réduit la quantité qui peut être ingérée.

La sleeve gastrectomie (qui est un peu plus compliquée pour sa part) consiste à retirer une partie de l’estomac. En plus de restreindre la quantité de nourriture consommable, elle permet de se débarrasser des cellules stomacales qui secrètent la ghréline qui stimule l’appétit.

Enfin, le by-pass gastrique est une méthode mixte permettant de réduire la taille de l’estomac tout en limitant l’absorption des oligo-éléments par l’organisme.

Le traitement postopératoire

Après une intervention de chirurgie bariatrique, les patients peuvent observer une perte de poids qui peut aller jusqu’à 40 % du poids initial. Elle entraine souvent une amélioration de l’hypertension artérielle et parfois, la guérison des diabètes préexistants chez les patients. 

En général, il faut compter jusqu’à 5 jours d’hospitalisation après l’opération pour permettre au patient de récupérer. Pour que la perte de poids qui va suivre soit faite de façon saine, le patient doit être suivi par une équipe de spécialistes multidisciplinaire. 

Cette équipe est composée de chirurgiens, de nutritionnistes, de psychologues et d’autres médecins spécialistes. Elle sera chargée de prévenir les complications chirurgicales et de détecter les carences en vitamines et nutriments. 

Ce suivi médical devra être fait à vie et des contrôles réguliers seront effectués. Suite à l’intervention, le patient devra changer ses habitudes alimentaires et pratiquer une activité sportive régulière.

En effet, certains aliments deviendront un peu moins supportables par l’organisme opéré et devront donc être évités dans l’alimentation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *