Tout savoir sur l’augmentation mammaire à Lyon

Beaucoup de femmes sont complexées par la taille de leur poitrine et sont déstabilisées à la moindre remarque sur leur physique. Dans le but de leur redonner confiance en elles, la chirurgie esthétique propose l’augmentation mammaire. C’en est même devenu l’intervention chirurgicale la plus populaire et la plus pratiquée dans le monde. Cette chirurgie a totalement changé la vie de certaines, mais avant de se lancer, il faut tout de même savoir ce qu’il en est réellement.

Description de la chirurgie

L’augmentation mammaire est un acte médical pris en charge par un chirurgien plasticien. Grâce à des implants mammaires ou au lipofilling graisseux, les seins gagnent instantanément en volume. Quelques fois, cette intervention permet aussi de corriger une ptôse mammaire, notamment lorsque les seins rétrécissent suite à une grossesse ou une perte de poids.

Les prothèses mammaires

On distingue plusieurs types de prothèses : gel silicone, solution saline ou sérum physiologique… Selon une étude, les femmes privilégieraient surtout le sérum physiologique car il est plus facile à manier en offrant une grande polyvalence. En effet, grâce à la solution, la prothèse pourra contenir le volume de liquide souhaité, ce qui permettra de corriger une asymétrie des seins, ou bien de modifier l’augmentation désirée en cours de route.

Toutefois, le choix des prothèses résulte d’un accord entre le chirurgien et la patiente. Quoi qu’il en soit, le but est d’aboutir à des résultats proches du naturel. Pour aider la patiente à choisir judicieusement, on lui présentera des prothèses d’essai de volumes différentes à placer dans le soutien-gorge pour pouvoir imaginer le résultat final. On peut également lui montrer des photos. La qualité de la peau intervient aussi dans le choix des prothèses. Si elle est mauvaise, les implants ne doivent pas être trop gros, sinon le relâchement naturel risque d’être accentué.

L’importance de la première consultation

Dans un premier temps, vous allez rencontrer votre chirurgien pour vous entretenir avec lui. Sachez qu’à cette étape, vous ne devez pas choisir immédiatement le chirurgien qui vous opèrera. De ce fait, une première consultation est possible chez plusieurs praticiens. Le spécialiste vous interrogera sur vos antécédents médicaux pour garantir qu’il n’y a pas de contre-indications comme une trouble cardiaque ou un trouble de la coagulation.

Il procède à un examen des seins et de la silhouette afin de déterminer la forme, la taille et la position des aréoles. Il déterminera aussi la forme du thorax. Il faut à ce stade vérifier qu’il n’y ait pas d’asymétrie car à l’issue de l’intervention, celle-ci risque de se voir encore plus. Ensuite, le chirurgien vous demandera la taille de poitrine que vous souhaitez. Cette étape est importante car elle conditionne la satisfaction de la patiente. Voir le blog www.augmentation-mammaire-lyon.com pour plus de détails.

Après avoir défini le choix des implants, il se basera sur son expérience et des critères morphologiques pour choisir la voie d’accès. Celle-ci peut être aréolaire, axillaire ou quelques fois sous-mammaire. Les cicatrices se situeront donc sous les seins, au niveau des aisselles ou autour des aréoles. Concernant le positionnement des prothèses, elles doivent être situées devant ou derrière les muscles pectoraux.

Après ce diagnostic, le chirurgien expliquera à la patiente comment se déroulera l’intervention : les examens qui l’attendent et les précautions qu’il faut prendre. A quelques semaines de l’opération, la patiente devra arrêter la prise d’aspirine et de tabac car ils peuvent augmenter les risques de complications. Ils peuvent notamment empêcher une bonne cicatrisation.

Le chirurgien doit aussi informer sa patiente sur les risques éventuels qui s’accompagnent d’une telle intervention. Il faudra ensuite laisser passer quelques semaines réglementaires avant l’opération pour lui donner le temps de réfléchir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *