Comment s’équiper d’un distributeur automatique sans trop investir ?

Ces machines conquièrent progressivement les centres commerciaux et les entreprises. La France en compte plus de 600 000, dont environ 60 % en société. Les fournisseurs proposent plusieurs types d’offres dans ce domaine. Laquelle choisir pour moins dépenser ?

L’autofinancement, une véritable aubaine

L’achat au comptant d’un distributeur automatique demeure la meilleure solution pour économiser de l’argent. Mais, le coût de ces machines reste assez élevé. Il varie en fonction des critères comme la capacité de l’appareil, le type de vitrage, le nombre de moyens de paiement proposés, etc. Toutes les entreprises ne disposent pas du budget requis pour une acquisition au comptant.

Fort heureusement, les sociétés peuvent opter pour l’autofinancement. Avec ce mode d’achat, vous réservez une partie des profits générés quotidiennement par la machine au paiement. Ce système se révèle très efficace avec les appareils à fort rendement. Cette solution intéresse prioritairement les grands centres commerciaux et les entreprises d’envergure.

Prenez toujours le temps de bien comparer les propositions disponibles avant tout achat de cette machine. Lisez les clauses contractuelles avec attention pour éviter des surprises désagréables. Pour dénicher facilement les meilleures offres, consultez un site de référence comme https://www.distributeurautomatique.pro.

La location, une offre pragmatique

Les fournisseurs proposent généralement deux formules pour ce type d’opération. Bien évidemment, les tarifs varient d’une option à une autre. Effectuez votre choix en fonction de vos attentes.

  • La location classique prévoit le paiement des mensualités sur une période minimale de deux ans. Vous ne supportez pas l’entretien. Le contrat n’inclut non plus aucun engagement d’acquisition.
  • Le leasing se révèle un peu plus contraignant que la solution précédente. Sa durée n’excède pas souvent deux ans. La maintenance et la gestion des éventuelles pannes vous incombent. Par contre, cette formule prévoit une option d’achat de l’appareil à un tarif nettement avantageux.

La location reste très prisée par les petites et moyennes entreprises. Elle représente une véritable aubaine pour les managers. Ils ont la possibilité de mettre un distributeur automatique à la disposition de leur personnel sans consentir un investissement initial important. Quelques fournisseurs proposent également le dépôt gratuit de cette machine. L’installation, l’approvisionnement et la maintenance du matériel leur incombent. Bien évidemment, ils conservent aussi les bénéfices.

Quel mode de gestion privilégier ?

Les entreprises et les centres commerciaux désireux de s’équiper d’un distributeur automatique doivent bien étudier les clauses contractuelles. Les fournisseurs proposent plusieurs formules.

  • Les acheteurs peuvent opter pour l’autogestion. Dans ce cas, ils approvisionnent personnellement leur machine. À l’expiration de la période de garantie, ils souscrivent un contrat de maintenance pour l’entretien de leur matériel. Bien évidemment, ils conservent les bénéfices générés par les ventes. Les entreprises et les centres commerciaux ont également la possibilité de déléguer l’approvisionnement à un prestataire.
  • Les fournisseurs se montrent souvent très peu flexibles pour la location des distributeurs automatiques. Vous devez généralement choisir entre la formule classique et le leasing. Cela implique une gestion partielle ou totale. Toutefois, vous pouvez parfaitement négocier un contrat sur mesure en fonction des réalités de votre entreprise ou de votre centre commercial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *