villette_street_festival_unionstreet

Du 30 mai au 1er juin dernier était organisé à la Grande Halle de la Villette, le Villette Street Festival. Deux jours pour célébrer la culture de rue et le Hip Hop, culture urbaine par excellence, dans ce lieu de l’est de Paris qui a toujours su accueillir la jeunesse créative.

b5yQTYRmJWOrwAvMMwdJ3aYeYgbhQTh9fFxYKIJKOp8[1]

Mass

Le festival s’est donc ouvert le vendredi soir sur la scène de la Grande Halle avec les concerts de The Underachievers, Flatbush Zombies et Pusha T. Les deux premiers groupes, associés au sein du collectif de Brooklyn Beast Coast, ont joué leurs plus gros hits avec une énergie punk devant un public d’environ 3000 personnes, dors et déjà complètement initié. Ils ont été suivi de Pusha T, la moitié du groupe The Clipse, qui depuis quelques années jouit d’une carrière solo prolifique parmi les rangs des artistes du label GOOD Music de Kanye West. Le rappeur de « Numbers on the boards » a clôturé une belle soirée de Hip Hop contemporain.

cj9sSS_FDorrInAkHLIzagYZhL563QlaNVpzQJYtfCM[1]

Mass

Les deux jours suivants ont fait place a des activités diverses : ateliers de danses pour les plus jeunes, performances de street art, atelier beatbox et tout un tas d’autres animations liées à la culture urbaine.J5A08p6veSkz0u0sPs_gemAlq5zxMEBA7qhMOwNb8GY[1]

Mass 

Le samedi au soir, c’était au tour de la vieille garde de faire valoir sa contribution avec les concerts du groupe légendaire Public Enemy et KRS One. Le rappeur Oddisee était aussi là en tant que représentant de la scène underground d’outre atlantique.

6AWxVrlkRNo1QtlCmYTJ7Aq4zLteQFkj5eX_kpdHZzo[1]

Mass

Au final, l’évènement a réussi à créer une grande fête en réunissant plusieurs générations de passionnés de hip hop et de street culture.

 

 

 

Comments

comments