En deux clips et autant de morceaux, REEF réussissait à imposer un univers artistique à l’éclectisme fort. D’abord fluide, technique et déboussolant d’agilité avec son premier essai « Merci », le rappeur originaire de Marseille montait encore d’un cran avec « Stop » et son empreinte funk. Une musicalité qui laissait déjà entrevoir la maturité d’un artiste à part entière.

Avec « Demons », son nouveau titre, REEF propage encore une fois un flow chanté ravageur sur une production instrumentale signée BE DAR. Sur les choeurs on retrouve Sabrina Bellaouel, autre artiste du label Orfèvre sur lequel REEF est affilié.

En trame de fond, c’est tout un storytelling qui se dévoile. « Laisse moi te raconter une histoire là… C’est l’histoire de quelqu’un qui se cache, c’est l’histoire de quelqu’un qui le trouve… » déclare une voix off en guise d’intro. Le ton est donné. Trois personnages se cherchent et se trouvent sous la réalisation de Lokmane en co-réalisation avec par All Styles ℭrew et Lossapardo.

Comments

comments