491450296_640

 

Souvenez-vous de L’Ecume des jours, le roman délicieusement incongru et surréaliste de Boris Vian, au cours duquel Colin fait usage du Pianocktail. Une invention permettant à Boris Vian d’allier deux ingrédients indispensables à la vie selon lui: la musique et l’esprit festif, grâce à un piano transposant les mélodies en cocktail. 

 

Il y a un peu de tout ça à la fois dans l’initiative de Borjomi, une marque d’eau pétillante géorgienne. La parenté vous semble désormais parfaitement improbable et pourtant!
Lors de l’Alfa Jazz Fest, un festival de Jazz qui a eu lieu à Lviv en Ukraine, Borjomi à eu l’idée à fois brillante et innovante d’installer sur la place de la ville son propre « pianocktail ». Elle a en effet fusionné un clavier et un distributeur automatique, permettant à n’importe qui jouant avec un minimum de virtuosité (évaluée par une série de lumières rouges et vertes) de gagner une bouteille d’eau une bouteille d’eau la marque.

 

Certes, la bouteille d’eau est plus sage que les cocktails de l’invention révolutionnaire et imaginaire de Boris Vian, mais l’initiative n’en est pas moins intéressante. Au delà de l’opération de communication, et d’ailleurs de l’absence de profit direct de la marque sur l’opération, c’est un moment de légèreté et de convivialité qu’elle a offert aux habitants de cette ville ukrainienne qui se sont rapidement pris au jeu.
Finalement, à défaut de cocktails, la recette du pianocktail est bien là: allier musique et esprit festif, ingrédients indispensables à la vie.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Comments

comments