Le court-métrage « La Diaspora » de Nitty Scott raconte l’histoire capricieuse de Negrita In Wonderland : Un voyage dans une utopie indigène qui célèbre l’identité diasporique (État de dispersion d’un peuple ou d’une communauté) et la vie tribale dans le monde pré-colonisé.

La MC originaire de Brooklyn nous avait habitué par le passé à un style plus underground, plus hip-hop, notamment avec un album collaboratif Westside Highway Story avec Joell Ortiz, Bodega Bamz et Salaam Remi (checkez le clip de « Hola »). Mais pour ce clip, réalisé par Cutter Hodierne, la street se voit remplacé par un décor résolument roots, tribal parsemé de verdures et de danses effrénées, à la limite de la transe.

Le titre « La Diaspora » est issu de The Creature!. Un nouvel opus qui sonne comme une renaissance pour Nitty Scott. Sa musique, inspirée, se fait plus aérienne, plus sauvage, plus éclectique aussi… un retour au source et aux fondamentaux à travers une quête d’identité retrouvée.

Comments

comments