C’est vendredi que sortait le nouvel album de Gavlyn, Make Up For Your Break Up.

On vous a déjà mentionné les qualités indéniables de cette rappeuse à travers d’autres posts concernant des featuring qu’elle avait fait (« Time to Grow » de L’Entourloop, et l’incontournable réussite des Scratch Bandits Crew, « Do It Do It » ); c’est donc sans grand étonnement que nous prenons le temps de parler de sa nouvelle sortie.

Partie à la conquête de son public depuis 2006, ce petit bout de femme a su également séduire de nombreux artistes lui faisant multiplier les collabs.
Gavlyn s’est ainsi solidement construite dans le milieu du hip hop en marquant les esprits par son grain de voix tout à fait reconnaissable.
Plus que de véhiculer son charme sulfureux dans ses sons, Gavlyn y met sa griffe et nous prouve aussi son mordant : une façon d’intégrer le milieu du rap féminin (bien trop peu exploité à notre goût) qui nous rendrait même admiratifs.

C’est principalement en 2012 avec ses titres « What I do » et « Staring Problem » que Gavlyn nous a montré de quoi elle était capable.

Elle met aujourd’hui la barre encore plus haute avec les 13 titres que l’on retrouve sur Make Up For Your Break Up, signé chez Peach House Records.
Il nous suffit d’écouter « Sad Grl » et « Friendzone » (ne pouvant être que très bon avec Anderson Paak) pour constater qu’elle rayonne sur cet album.

Comments

comments