1779308_511177692332562_1398596138_n

On connaissait le « c’est Didaï à la prod » et sa pléiade de productions pour la nouvelle école école rap français post 2010 (1995, A2H, Artik,…), le duo efficace avec Rimcash le temps de deux mixtapes (Mothafuckamoock Vol.1 & 2) puis la rencontre avec l’ex-Triptik, Greg Frite, et la création du groupe Djunz le temps d’une tape gratos et de quelques clips.

La trentaine entamée et des productions en pagaille, Didaï a pris du gallon et on peut désormais l’apercevoir régulièrement aux côtés de Dj Pone ainsi qu’à la direction musicale des « Grots Mots de Greg Frite », toutes les semaines dans Le Before du Grand Journal de Canal +.

Pour assumer pleinement son virage électronique, le bonhomme nous a livré pour la Saint-Valentin le projet Insane Romance qui est une petite pépite particulièrement bien produite et en plus de ça, gratuite. Multi-facettes, Didaï s’affirme comme un producteur à part entière, hyperactif et probablement mélomane. Les sonorités de l’opus sont très marquées par les synthés 80’s, une basse chaude et moelleuse ainsi que des rythmiques parfois complexes qui nous laisse savourer les morceaux sur toute la durée. Le côté plus « pop » est clairement exprimé sur le morceau « Insane Romance » où Nico Eno pose sa voix pour notre plus grand plaisir.

Dans tous les cas, on considère ce projet comme un excellent amuse-gueule, sorte de chill urbain bien ficelé, et l’on ne doute pas une seule seconde que d’autres projets vont voir le jour… Au passage, le très bel artwork est signé Pierre Thyss.

Comments

comments