Paris, mars 2006, Florent -dont nous ignorons le nom complet- subtilement effacé derrière cette signature Coltesse lance sa première collection de t-shirts.

Clin d’œil à Bernard Marie Koltès, auteur Français qui semblerait avoir marqué notre jeune entrepreneur, et signe d’un attrait tout particulier pour les rencontres, les échanges. Les collaborations aussi.  Spaceknuckle, Tomontherock ou Mathieu Missiaen sont les premiers à intervenir sur le coton. Parlons-en, du coton. La recherche technique est l’autre grande préoccupation de Florent. Artisanat oblige et poids de la tradition française ont poussé la marque à s’aligner tant sur l’esthétique que la qualité.

Aujourd’hui on peut croiser aux quatres coins du monde ces témoignages d’hommes qui se sont trouvés, parlés, autour d’un café et d’un carnet de croquis, imprimés sur le tissu. Tout naturellement, Coltesse tend à orienter son travail graphique sur le vêtement lui-même, la coupe. En attendant, on mate le lookbook, friendly, à l’image de la marque, façon bande de potes un été à Paris.

http://www.coltesse.com/

 

Vanessa Montalbano

Comments

comments