© Continental Flooring
Ecologie. A en croire l’actu, ca va être la thématique de ce mois de novembre. Ainsi, la COP 22, le sommet international pour le climat, précédera la semaine européenne pour la réduction de déchets. Mais pas besoin d’être un chef d’état ou un multi-milliardaire pour faire une bonne action pour l’environnement !

Il y a plein de petits rien à faire au quotidien pour protéger Mère Nature : débrancher ses chargeurs de téléphones la nuit, utiliser des ampoules basse-consommation, ou encore acheter de façon éco-responsable. Sans qu’on en ait toujours conscience, il y autour de nous des dizaines et labels et marques écologiques, qui peuvent nous aider à aider la planète.

cop22-marrakech

Avec une 21ème édition à Paris, la COP 22 se déroulera à Marrakech, du 7 au 18 novembre.

Déjà, dans les sapes, avec des entreprises comme Veja (chaussures) ou Bionic (fibres), l’hi-tech, avec les standards Epeat et Energy Star (standards écologiques et techniques), ou encore l’alimentaire. Ce dernier, peut-être un plus que les autres, doit faire face à une double problématique: penser à l’emballage et au contenu.

En prenant comme cadre les boissons, on s’aperçoit que la quasi-totalité des matériaux utilisés ont une alternative écologique.

Des matériaux à la fois écologiques et résistants

Pour le carton, le cas le plus notable est celui de la société Tetrapak. Tu vois ta brique de lait ou ton jus d’orange que te forçait à boire tes parents ? Y a de bonnes chances que l’emballage soit produit par Tetrapak. Et cette brique a un nom: la Tetra Brik (de tétraèdre, une forme géométrique faite de 4 triangles), qui est hautement résistant et recyclable.

Et pour dire à quel point c’est une référence, une statistique choc : 184 milliards d‘emballages Tetrapak ont été vendus dans le monde en 2015.

packshot-tetrapack

Fondée en 1951, Tetrapak est une société suédoise.

Concernant le verre et son traitement, une boisson bien connue des amateurs de bières a ajouté une corde à son arc: Heineken. La brasserie néerlandaise a mise en place le recyclage FoBo, pour Forward Bottle.

visuel-fobo-heineken

Une bouteille FoBo pourrait être réutilisée entre 2 et 10 fois.

Dans un système qui n’est pas sans rappeler celui des consignes en bars et restaurants (ou encore rapporter des gobelets en festivals) , la bouteille FoBo se voit retournée en brasserie après chaque consommation.

process-fobo

Selon Heineken, cette nouvelle pratique économiserait 74 % de CO2, en comparaison avec un bouteille à usage unique.

Et la place du consommateur dans tout ça ? Hormis le fait de savourer sa bière, il peut aussi prendre mesure du ce cycle de traitement. A l’aide d’un identifiant gravé sur chaque bouteille, il pourra connaître le nombre de parcours entre le restaurant et la brasserie.

Allier le respect de la planète et respect des producteurs

Au delà du récipient, une attention toute particulière est à apporter au contenu. Là encore, bon nombres d’acteurs économiques s’attellent à une production alliant respectueuse de la planète et du producteur. La société allemande LemonAid va dans ce sens en proposant des thés et jus biologiques. En plus d’être sans conservateurs ni colorants, ils sont issus du commerce équitable. Une appellation garantie par le label Fairtrade / Max Havelaar.

boisson-charity

A travers sa production, ChariTea a pu créer des projets caritatifs en Afrique, Amérique du Sud et en Asie.

Autre boisson, elle aussi éco-responsable: Runa. Parrainée par l’acteur Leonardo DiCaprio, Runa produit des thés et boissons énergétiques, à l’instar de ChariTea.

Pour Runa, tout part de la forêt amazonienne, en produisant des boissons à base de guayusa, une plante locale. Et à en croire la société, tout y retourne : environ un million d’arbres ont été plantés en Amazonie par Runa depuis 2011.

visuel-runa

L’actif principal de la boisson Runa et le Guayusa, une plante typique de l’Amazonie.

Puiser dans les ressources de la planète tout en respectant son écosystème: c’est le pari économique, social et écologique que ces entreprises, parmi tant d’autres ont choisi de relever. Une épreuve visiblement réussie.

Comments

comments